è molto goloso

Pâtisserie – Cuisine – Passions – Voyages – Transmission

Archive pour la catégorie 'Potins gourmands'

MOF Pâtissier – Confiseur : Les 16 finalistes 2018.

Posté : 13 octobre, 2018 @ 8:21 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Concours, M.O.F, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Mof Pâtissier finalistes 2018

Dans quelques jours (du 21 au 24 octobre 2018) aura lieu la finale du Concours Un des Meilleur Ouvrier de France Pâtissier-Confisseur. Les dernières épreuves, 30h 30, réparties sur 3 jours, se dérouleront dans le magnifique Château de Ferrières en Brie (77). 

Au total 15 chefs pâtissiers, sur 16 finalistes ont accepté de communiquer leur nom.

Le Thème de la finale : Hier, Aujourd’hui, Demain.

Les 16 Finalistes du MOF Pâtissier – Confiseur 2018 :

  • - Mathieu BLANDIN – pâtisserie Pascal Caffet à Troyes (10)
  • - Nicolas BOUCHER – Maison Dalloyau à Paris (75)
  • - David BRIAND – Valhrona à Tain L’Hermitage (26)
  • - Jean-Michel BRIEND – Maison Bechu à Paris (75)
  • - Fabien CARRE – Pâtisserie Rigollot à Annecy (74)
  • - Fabien COCHETEUX – Hôtel Négresco Chanteclerc à Nice (06)
  • - Fabrice DANNIEL – Institut Cordon Bleu à Paris (75)
  • - François DAUBINET – Fauchon à Paris (75)
  • - Patrice IBARBOURE – Les Frères Ibarboure à Bidart (64)
  • - Jonathan MOUGEL – Patisfrance à Charmes (88)
  • - Nicolas MUTLON – Villa René Lalique à Wingen-sur-Moder (67)
  • - Jean LACHENAL – Restaurant Lasserre à Paris (75)
  • - Aurélien TROTTIER – Artis’an Passionné à Angers, Cholet (49)
  • - Sébastien TRUDELLE – Smores Meerssen aux Pays-Bas
  • - Anonyme

Mof-Pâtissier-Confiseur-2015

Les 3 MOF Torréfacteur Torréfactrice 2018.

Posté : 10 octobre, 2018 @ 7:59 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Boissons, Concours, M.O.F, Potins gourmands | Pas de commentaires »

congresdestorrefacteurs1

La torréfaction est entrée dans la famille très élitiste du concours Un des Meilleurs Ouvriers de France et la première édition a tenu une place centrale au cours de la 33ème Rencontre Nationale de la Torréfaction, les 16 et 17 septembre au Parc des Expositions de Bordeaux. Une quarantaine de torréfacteurs et torréfactrices ont relever le défi.

Les 3 MOF Torréfacteur – Torréfactrice 2018 :

  • - Paul ARNEPHY – Café Lomi à Paris
  • - Vincent BALLOT – La Grange infusions, thés et cafés FrancheComté
  • - Daniela CAPUANO BHERING de CARVALHO – Cafés Reck à Strasbourg

MOF 2019

Fermeture de la Maison Paillasson à Saint-Fons (69).

Posté : 7 octobre, 2018 @ 8:40 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Chefs/Restaurants, Informations utiles, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Paillasson Maison

Gabriel PAILLASSON bientôt à la retraite, c’est une part de l’histoire de la pâtisserie lyonnaise qui se tourne.

La Maison Paillasson à Saint-Fons (Rhône) est une institution à la réputation internationale. Elle s’apprête à fermer boutique, le 14 octobre 2018. Le chef patron Gabriel Paillasson, deux fois Meilleur Ouvrier de France, part à la retraite.

Il a commencé à 14 ans, comme apprenti à Panissières (Loire). La Maison Paillasson voit le jour, le 13 octobre 1973, à Saint-Fons. Il rachète alors une pâtisserie qui datait de 1888. 45 ans plus tard, presque jour pour jour, la page se tourne.

Gabriel Paillasson a reçu une centaine de récompenses, et surtout, il est l’un des très rares en France à avoir obtenu dans sa carrière, les deux titres de meilleur Ouvrier de France Pâtissier et Glacier.

698b771e1651e52bd7f93609938e020be4f1125c

Son nom fut inscrit au grand Larousse de la gastronomie en 2007.

Avec lui, une centaine d’apprentis ont été formés. Plusieurs ont reçu le titre de Meilleur Ouvrier de France à leur tour. Il a donné des conférences dans plus de 35 pays. Il est aussi à l’initiative de la Coupe du Monde de la Pâtisserie,dont la trentième édition se déroulera à Lyon fin janvier 2019.

Paillasson-3878996

Les 4 Meilleur Ouvrier de France Sommellerie 2018.

Posté : 3 octobre, 2018 @ 9:43 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Boissons, Concours, M.O.F, Potins gourmands | Pas de commentaires »

MOF Sommelier 2018

La finale du concours Sommellerie Un des Meilleurs Ouvriers de France 2018  s’est déroulée dimanche 30 septembre et lundi 1 octobre 2018 au restaurant du Château de Fonscolombe à proximité d’Aix-en-Provence.

C’est la première fois qu’une sommelière est titrée. La sommelière Pascaline Lepeltier peut réussir un grand chelem puisque le 11 novembre 2018 elle disputera la finale du concours du Meilleur sommelier de France.

  • ♥ Eric GOETTELMANN – Relais Bernard Loiseau à Saulieu (21)
  • ♥ Jean-Baptiste KLEIN – Le Chambard La Table d’Olivier Nasti à Kaysersberg (68)
  • ♥ Pascaline LEPELTIER – Racines à New-York (USA)
  • ♥ Nicolas VIALETTES – Taillevent à Paris (75)

ob_d5e035_annonce-mof-blog

Bocuse d’Or (Finale 2019) – Les nouveautés dévoilées .

Posté : 28 septembre, 2018 @ 6:54 dans Bocuse d'Or, Concours, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Logo Bocuse d'or 2019 finale

Le 19 septembre 2018, toutes les surprises imaginées par le comité d’organisation du Bocuse d’Or pour les épreuves finales du Bocuse d’Or ont été dévoilées lors d’une conférence de Presse réunissant des journalistes du monde entier.

Au fil de son histoire, le Bocuse d’Or est devenu un formidable observatoire de la diversité des patrimoines culinaires et des transformations qui s’opèrent dans la sphère gastronomique à travers la planète. Ce sont cette année des candidats issus de 67 pays (désormais répartis sur les 5 continents) :

Afrique, Amérique, Asie-Pacifique et Europe) qui font vivre cet esprit d’ouverture culturelle durant les 18 mois des phases de sélection précédant la finale. Car les épreuves continentales permettent à toute nation désireuse de rejoindre l’aventure Bocuse d’Or de venir faire valoir des traditions culinaires parfois insoupçonnées.

24 CHEFS POUR 24 EXPRESSIONS CULINAIRES :

24 chefs – d’autant de pays – accèdent à la finale mondiale. Une formidable opportunité s’offre alors à eux de pouvoir mettre en valeur chacune de leurs pratiques culinaires, souvent riches de savoir-faire séculaires, et de les exprimer de manière singulière à Lyon, et rappelons-le, autour d’une même épreuve et d’un même produit. « Conformément au vœu de Monsieur Paul, chaque pays est tenu de valoriser sa propre cuisine par un produit, une tradition, une cuisson, avec le plaisir de voir défiler tous les plats terroirs du monde entier », souligne Régis Marcon, président du Comité International d’Organisation.

UN RETOUR VERS LES FONDAMENTAUX :

Carré veau rôti

Cette année, le comité d’organisation a souhaité replacer certains fondamentaux culinaires au cœur du concours. Et ce, pour que le spectacle proposé soit à l’image de ce que l’atmosphère d’une cuisine a toujours été : un subtil mélange d’odeurs et de bruits de cuisson mais aussi un savant dosage entre un savoir-faire irréprochable et une approche à l’instinct. « Nous sommes partis du produit pour initier le thème : une viande avec os, soit un “carré de veau sous la mère 5 côtes premières”, du sponsor “Viande de veau française” dont la cuisson rôtie est obligatoire pour pouvoir juger des talents de rôtisseurs du candidat, indispensables à ce niveau d’excellence. Nous souhaitons encourager encore plus les techniques, l’innovation, le design, les goûts inédits, avec un sujet entièrement libre (légumes, abats…) au choix de chacun suivant sa personnalité. Le défi est captivant, transformer une pièce classique en un plat chef d’oeuvre, moderne, inscrit dans notre époque ; surprenez- nous ! », explique sans détour Régis Marcon, le Président du Comité International d’Organisation.

LA FINALE : 30-31 JANVIER 2019 :

24 équipes du monde entier composées d’un chef(fe) et d’un commis(e) :

Pays Bocuse d'or 2019 finale

Coupe du Monde de la Pâtisserie (Finale 2019) – Quelles nouveautés ?

Posté : 26 septembre, 2018 @ 7:19 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Concours, Coupe du Monde de la Pâtisserie, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Logo 2019 CMP

Lors de la conférence de presse qui s’est tenue le 19 janvier, le comité a enfin dévoilé toutes les surprises qu’il réservait aux candidats pour pimenter la finale qui se tiendra à Lyon les 27 et 28 janvier 2019.

UN THÈME COMMUN POUR 2019 : NATURE, FLORE ET FAUNE :

Flore faune nature

« Nous voulions introduire un thème imposé, pour avoir  des éléments de jugement cohérents entre toutes les propositions mais qui soit aussi fédérateur pour les candidats.
Les thématiques de la Nature, de la Flore et de la Faune nous ont semblé être parfaitement représentatives des préoccupations du moment », explique Philippe Rigollot.

UN DESSERT À L’ASSIETTE VEGAN :

GLS

Pour la première fois dans l’histoire de la Coupe du Monde de la Pâtisserie, le dessert à l’assiette devra être 100 % vegan. Autrement dit, un dessert ne faisant appel à aucun produit animal ou d’origine animale. Une difficulté inédite qui viendra challenger la créativité des candidats tout en collant aux préoccupations actuelles des consommateurs. « Il existe aujourd’hui une vraie demande pour ce type de préparation
recourant à des aliments d’origine exclusivement végétale », souligne Philippe Rigollot.

SOUTENIR L’ABEILLE, SENTINELLE DE L’ENVIRONNEMENT :

Abeille sentinelle

Une autre épreuve emprunte de cette même attention à l’environnement : la réalisation d’un entremet au chocolat avec un biscuit obligatoirement réalisé à base de miel. « Nous avons trouvé opportun d’utiliser la renommée de la Coupe du Monde de la Pâtisserie pour médiatiser une cause aussi noble, et essentielle, que la défense des abeilles qui sont de véritables sentinelles de notre environnement », spécifie le Président Philippe Rigollot.

LE SUCRE SOUFFLÉ POUR SOULIGNER LE TALENT TECHNIQUE :

G Paillasson sucre

Parmi les autres nouveautés de cette 15e édition figure la réalisation d’une sculpture en sucre qui devra intégrer obligatoirement un élément transparent en sucre soufflé d’environ 25/35cm.
Cette pièce devra être réalisée à la main afin d’obliger les candidats à démontrer leurs compétences techniques.

LA FINALE : 27-29 JANVIER 2019 :

21 équipes du monde entier composées de 3 candidats (sucre, chocolat et glace) réalisant pendant 10 heures d’épreuves :

  •  3 entremets au chocolat aux grands crus Valrhona
  •  3 entremets glacés aux fruits de la gamme Capfruit
  •  19 desserts à l’assiette
  •  Une pièce artistique en sucre
  •  Une pièce artistique en chocolat
  •  Une pièce artistique en glace hydrique sculptée

Equipes CMP 2019 Lyon finale

Vidéo : Collège Culinaire de France.

Posté : 25 septembre, 2018 @ 7:08 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Chefs/Restaurants, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Gwendal POULLENNEC nouveau patron du Guide Rouge Michelin.

Posté : 18 septembre, 2018 @ 6:34 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Guides Gastronomiques, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Gwendal Poullennec

L’actuel secrétaire général du guide rouge est promu directeur international des guides gastronomiques. Le Breton succède à l’Américain Michael Ellis.

 « Il va continuer à incarner les valeurs de générosité, de passion et d’indépendance chères au groupe Michelin dans ses nouvelles fonctions, emmenant dans son sillage les experts de terrain que sont les inspecteurs et qui lui répondront », explique le Michelin.

Une promotion pour le Breton pur jus de 38 ans, qui avait été nommé en 2014 secrétaire général du guide rouge et affiche une fidélité de plus de quinze ans au sein de la maison. Gwendal Poullennec a en effet rejoint le Michelin en 2003.  Après un passage au marketing pour les éditions européennes, il a grimpé rapidement en étant le principal artisan des déploiements internationaux du guide aux Etats-Unis (New York, San Francisco…) et en Asie (Tokyo, Kyoto, Hong Kong, Macao, Bangkok, Taipei…). Parallèlement, Gwendal Poullennec a œuvré pour que le Michelin soit à la pointe du numérique. Un défi de taille qu’il devra poursuivre à la tête des 32 éditions gastronomiques du Michelin.

Guides Michelin divers

Décès du Chef Joël Robuchon.

Posté : 7 août, 2018 @ 7:55 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Chefs/Restaurants, Informations utiles, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Girardet Bocuse Robuchon

C’est avec tristesse que le décès du grand Chef multi  étoilé à été annoncé ce lundi 6 août 2018.

Joël Robuchon était MOF Cuisine depuis 1978.

robuchon-mof-nl

 

Décès du chef belge Pierre Romeyer.

Posté : 17 juillet, 2018 @ 9:16 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Chefs/Restaurants, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Romeyer Pierre

L’ex-chef cuisinier belge Pierre Romeyer, grand nom de la gastronomie, surnommé « le Bocuse belge »,élevé au rang de baron par le roi Albert II pour avoir porté la cuisine belge à son sommet, est décédé le 12 juillet 2018 à l’âge de 88 ans près de Bruxelles.

Cofondateur avec le Français Paul Bocuse de l’association Euro-Toques, rassemblant des chefs de toute l’Europe, Pierre Romeyer avait connu la gloire dans les années 80 quand son restaurant « Maison de bouche » à Hoeilaert, au sud de Bruxelles, avait été honoré d’une troisième étoile au Michelin, environ 15 ans après la première. Il avait gardé ses trois étoiles une dizaine d’années, jusqu’à sa retraite en 1994.

Pierre Romeyer

12345...30
 

saissacaubergedulacsaint-pi... | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kitchen Circus