è molto goloso

Pâtisserie – Cuisine – Passions – Voyages – Enseignement

Archive pour la catégorie 'M.O.F'

MOF Cuisine 2015 – 8 et 9 octobre 2014 – Le Sujet.

Posté : 25 septembre, 2014 @ 4:57 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Concours, Informations utiles, M.O.F, Potins gourmands | Pas de commentaires »

mof

A moins de treize jours de la deuxième partie des épreuves qualificatives, les 215 candidats qualifiés sont dans la dernière ligne droite de leur préparation au Concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France ».

Répartis dans 13 centres régionaux, les candidats devront évoluer dans un environnement inconnu, se dépasser pour convaincre le jury cuisine et le jury dégustation et gagner leur place en finale en février 2015 :

  • - Le Touquet (Académie Lille)
  • - Dinard (Académie Rennes)
  • - Orvault (Académie Nantes)
  • - Blois (Académie Orléans Tours)
  • - Clichy (Académie Paris)
  • - Metz (Académie Nancy Metz)
  • - Strasbourg (Académie Strasbourg)
  • - Thonon (Académie Grenoble)
  • - La Rochelle (Académie Poitiers)
  • - Chamalieres (Académie Clermont)
  • - Avignon (Académie Montpellier)
  • - Montpellier (Académie Montpellier)
  • - Nice (Académie Nice)

Les 8 et 9 octobre 2014, ils se soumettront à 4h d’épreuve pratique qualificative et éliminatoire. Les sujets tirés au sort en présence des présidents de jury le lundi 22 septembre 2014 au Plaza Athénée sont :

  • ♦ Bordure d’encornets à la catalane.
  • ♦ Viennoises de pigeonneau, charlotte de polenta, cèpes et raisins frais.

Détail du sujet :

PLAT 1 : – BORDURE D’ENCORNETS À LA CATALANE
pour 6 personnes :

  • ◊ Cuire un riz façon paella (interprétation libre).
  • ◊ Le mouler dans un moule à savarin de Ø 20 cm.
  • ◊ Démouler la bordure au centre d’un plat rond.
  • ◊ Garnir le centre de la bordure avec 12 grosses moules frites (interprétation libre).
  • ◊ Garnir le dessus de la bordure de 12 encornets farcis, cuits et lustrés (interprétation libre) de 7 cm de long environ.
  • ◊ Autour de la bordure, intercaler 12 ailerons de volaille panés et frits (interprétation libre) avec 12 tranches de chorizo roulées en cornets.
  • ◊ Servir à part en saucière un jus de volaille réduit zesté de citron.

Denrées :
Le candidat doit fournir la totalité des denrées nécessaires à la réalisation de la recette.
L’apport des moules, des encornets et des ailerons de volaille est limité aux nombres cités.
Tous les produits devront être apportés à l’état brut, exception faite des denrées mentionnées
ci-dessous :

  • - Légumes épluchés et lavés, mais non transformés.
  • - Fond blanc frais ou pré-élaboré.
  • - Chorizo tranché, tout ou partie.

Les produits suivants sont interdits :

  • - Truffe, caviar.

Précisions matérielles :
Un plat rond en inox, dont le fond mesure 35 cm de diamètre, et une saucière seront fournis par le centre.

PLAT 2 : - VIENNOISES DE PIGEONNEAU
CHARLOTTE DE POLENTA CÈPES ET RAISINS FRAIS
pour 6 personnes :
Viennoises de pigeonneau :
Sur 3 jeunes pigeons étouffés, prélever les 6 filets.

  • ◊ Les parer, dénerver les aiguillettes et les aplatir légèrement.
  • ◊ Raidir au beurre les filets.
  • ◊ Les masquer de farce à gratin (interprétation libre) puis les paner à l’anglaise dont la mie de pain sera additionnée de parmesan.
  • ◊ Faire sauter au beurre.
  • ◊ Détailler en tranches dans le sens de la largeur.

Flans de foie gras frais et pieds de cèpes frais :

  • ◊ Réaliser 6 flans de foie gras frais et pieds de cèpes frais, cuits dans des moules à financier (ou visitandine) de 9.8 cm de long.

Charlotte de polenta aux têtes de cèpes et raisins frais :

  • ◊ Cuire la polenta et l’additionner légèrement d’olive noire hachée.
  • ◊ Tapisser de cette polenta le fond et la paroi d’un moule à charlotte de Ø 12 cm. Laisser refroidir. Réserver un peu de polenta.
  • ◊ Faire sauter des morceaux de têtes de cèpes frais avec ail, échalote et fines herbes. Y ajouter 18 grains de raisins frais émondés et épépinés.
  • ◊ Garnir de cet appareil l’intérieur du moule déjà chemisé de polenta jusqu’à 2 cm du haut.
  • ◊ Masquer le tout avec le reste de polenta. Bien lisser.
  • ◊ Chauffer à four moyen.
  • ◊ Laisser reposer. Retourner la charlotte.
  • ◊ Masquer entièrement la charlotte démoulée d’une sauce Mornay très serrée.
  • ◊ Poudrer complètement de parmesan et faire glacer (four, salamandre ou chalumeau).

Dressage :

  • ◊ Dresser la charlotte au centre du plat.
  • ◊ Disposer les 6 flans de « foie gras-cèpes » en éventail de part et d’autre de la charlotte.
  • ◊Disposer une viennoise de pigeonneau sur chaque flan, les tranches légèrement chevauchées.
  • ◊ Autour des flans, verser un cordon de fond de pigeonneau au vin rouge, réduit et légèrement beurré.
  • ◊ Servir à part en saucière le reste du fond de pigeonneau.

Denrées :
Le candidat doit fournir la totalité des denrées nécessaires à la réalisation de la recette.
L’apport des ingrédients quantifiés dans le thème est limité aux nombres cités.
Tous les produits devront être apportés à l’état brut, exception faite des denrées mentionnées
ci-dessous :

  • - Pigeonneaux habillés, non découpés.
  • - Carcasse(s) et abattis de volaille parés.
  • - Légumes épluchés et lavés, mais non transformés.
  • - Fond blanc frais ou pré-élaboré.
  • - Mie de pain tamisée.
  • - Parmesan râpé et tamisé.

Les produits suivants sont interdits :

  • - Truffe et dérivés.
  • - Glaces de viande.

Précisions matérielles :
Un plat ovale en inox, dont le fond mesure 49 x 30 cm et une saucière seront fournis par le centre.

 m-encornet_13  pigeonneau-volaille-bretagne-finistere0

 

MOF Cuisine 2015 : Répartition géographique des 215 candidats retenus en 1/2 finale.

Posté : 14 juin, 2014 @ 6:12 dans Concours, M.O.F | Pas de commentaires »

veste MOF

215 candidats ont été qualifiés pour la demi-finale de la 25e édition du Concours Un des Meilleurs Ouvriers de France, Classe Cuisine-Gastronomie.

Elle aura lieu les 8 et 9 octobre 2014, dans différents centres en région pour obtenir une qualification pour la finale du diplôme d’Etat Un des Meilleurs Ouvriers de France. Les candidats devront réaliser en 4 h deux plats tirés au sort.

Le descriptif des recettes sera mis en ligne sur le site internet du Concours deux semaines avant l’épreuve, le mercredi 24 septembre 2014.

Les 215 qualifiés par région :
  • - Alsace : 13
  • - Aquitaine : 11
  • - Auvergne : 7
  • - Basse-Normandie : 2
  • - Bourgogne : 11
  • - Bretagne : 12
  • - Centre : 8
  • - Champagne-Ardenne : 5
  • - Franche-Comté : 4
  • - Haute-Normandie : 1
  • - Languedoc-Roussillon : 8
  • - Lorraine : 5
  • - Midi-Pyrénées : 6
  • - Nord-Pas-de-Calais : 2
  • - PACA : 26
  • - Paris Ile-de-France : 38
  • - Pays de la Loire : 6
  • - Picardie : 5
  • - Poitou-Charentes : 9
  • - Rhône-Alpes : 32
  • - Expatriés : 4

mof5.jpg

MOF Chocolatier-Confiseur – Sujet épreuve de la finale février 2015.

Posté : 27 mai, 2014 @ 4:51 dans Concours, M.O.F | Pas de commentaires »

veste MOF

Le Thème sera donné le 26 juin 2014 lors de la réunion préparatoire.

Pour les 9 finalistes, la finale aura lieu à l’ENSP à Yssingeaux (Haute-Loire)) du vendredi 13 février 2015 au lundi 16 février 2015.

Pièce à apporter :

  • ♦ une pièce artistique de 60X60 et 1,50 mètre de hauteur socle alimentaire compris.
  • ♦ 3 types de confiseries (minimum) sont à intégrer dans la pièce et 3 techniques au minimum de travail du chocolat sont exigées.
  • ♦ la pièce doit contenir ni armature ni pastillage ni sucre tiré.

Produits à expédier : (départ le 12 janvier 2015, cachet de la poste obligatoire)

  • ◊ 6 clémentines confites et glacées,
  • ◊ bonbons sucre cuit feuilleté fruits 200 grammes,
  • ◊ bonbons de chocolat ganache amer, cadré, enrobé sur base pâte de cacao uniquement 10 pièces,
  • ◊ pâte à tartiner chocolat base aqueuse pour l’apéritif 2 pots de 150 grammes mini,
  • ◊ un sirop de fruit 250 grammes minimum (contenant libre).

Pièce à réaliser sur place : une pièce artistique chocolat entièrement réalisée sur place 60X60, hauteur 1,50 mètre socle alimentaire compris (50% de moulage maximum).

En Chocolaterie : le candidat réalisera sur place, 25 bonbons de chaque sorte dont 15 pour la dégustation.

  • ♦ bonbon de chocolat ganache amer cadré, enrobé, recette identique à celle du bonbon expédié – 25 pièces,
  • ♦ tablette bi-couche dont une crémeuse, 12 pièces (6 pour la présentation, 6 pour la dégustation),
  • ♦ bonbon bi-couche ganache, caramel fruit, cadré, enrobé, 25 pièces,
  • ♦ bonbon chocolat lacté, forme libre, ganache lait et agrumes frais (utilisation obligatoire de la totalité du (des) fruits, 25 pièces,
  • ♦ deux bonbons de chocolat (un noir, un lait) praliné noix, sous deux textures dont une pochée, 25 pièces de chaque,
  • ♦ bonbon moulé liqueur sans croûte, 25 pièces.

Pour les bonbons de chocolat sans précision et la tablette, l’enrobage noir ou lait est libre.

Pour les produits de base, seuls les giandujas et les fondants pourront être apportés. Seules les coques faites sur place seront acceptées. Tous les décors des chocolats devront être faits sur place. Pourront être amenés : les fruits secs en l’état, l’or, l’argent et les colorants.

En Confiserie : le candidat réalisera sur place :

  • ◊  un sucre cuit, feuilleté fruit, identique à celui expédié 500 grammes (200 grammes pour la dégustation, 300 grammes pour la présentation),
  • ◊ un sirop de fruit, identique à celui expédié 500 grammes minimum (un contenant spécifique est autorisé, seul le contenu sera noté 250 grammes pour la dégustation, 250 grammes minimum pour la présentation,
  • ◊ un  » caisson revisité  » finition glace royale, 25 pièces (10 pour la présentation, 15 pour la dégustation),
  • ◊ un gélifié, intérieur liqueur sans alcool, 25 pièces (10 pour la présentation, 15 pour la dégustation),
  • ◊ des sucettes texture innovante, 25 pièces (10 pour la présentation, 15 pour la dégustation),
  • ◊ pâte à mâcher, formes et parfum libre 25 pièces (10 pour la présentation, 15 pour la dégustation),
  • ◊ un présentoir en nougatine confiseur (poids entre 500 et 750 grammes) pour la présentation d’un produit de confiserie réalisé sur place,
  • ◊ des palets de nougatine confiseur (recette identique à celle du présentoir), 15 pièces uniquement pour la dégustation.

Le samedi 14 février 2015 de 17h à 18h, les candidats réaliseront un produit de confiserie uniquement à l’aide de matières contenues dans un panier surprise (matières fournies par l’organisation), 25 pièces dont 15 pour la dégustation.

Chacun des candidats aura à sa disposition une surface de présentation qui comprend deux tables mises bout à bout, dimensions totales de 240 cm de long, 80 cm de large et 75 cm de haut. Ces tables sont fournies en l’état, sans habillage.

Les candidats devront prévoir un fond blanc de vitrine, de 2.45 m à partir du sol, sans côté.

Le nombre de présentoirs est libre, ils doivent être à base de sucres et ou chocolat et réalisés sur place pendant la durée de l’épreuve.

choco

 

MOF Cuisine 2015 – Les résultats arrivent par courrier – 215 candidats retenus en demi-finale.

Posté : 22 mai, 2014 @ 4:02 dans Concours, M.O.F, Potins gourmands | Pas de commentaires »

medaille Mof

Le 6 mai 2014, sur les 473 candidats inscrits au 25ème concours d’Un des Meilleurs Ouvriers de France, ils n’étaient plus que 431 à se présenter aux épreuves qualificatives qui se déroulaient dans des lycées hôteliers de Paris et région parisienne (Lycée Guillaume Tirel, Ecole Ferrandi et Lycée Jean Drouant à Paris, Lycée René Auffray à Clichy).

Ils avaient une épreuve pratique surprise sur une technique de base du métier et un questionnaire de 60 questions (voir articles précédents).

Après délibérations, on sait aujourd’hui que seuls 215 candidats sont admis en demi-finale.

Cette deuxième phase de sélection se déroulera les 8 et 9 octobre 2014 dans 10 à 12 centres répartis sur le territoire.
Elle consiste en deux plats à réaliser en 4 h, avec le soutien d’un commis.
Les candidats travaillant à l’étranger, une vingtaine, ne passeront les épreuves qualificatives que le 6 octobre 2014 à l’Ecole Ferrandi à Paris et ils sauront sur le champ s’ils sont admissibles à la deuxième partie, les 8 et 9 octobre 2014, afin de leur épargner un aller-retour. Donc le chiffre de 215 pourrait un peu grimper. Reste à attendre l’arrivée du facteur pour savoir si l’aventure continue.
MOF veste

Questionnaire (Q.C.M) des sélections M.O.F Cuisine du 6 mai 2014.

Posté : 11 mai, 2014 @ 6:43 dans M.O.F | 2 commentaires »

mofmdaille.jpg

Après l’épreuve  » pratique  » de 15 minutes , il fallait répondre à soixante questions à choix multiples en 1 heure (Cliquez sur le PDF pour l’ouvrir).

fichier pdf QCM Mof cuisine 6 mai 2014

augusteescoffiercouleur.jpg

Epreuves qualificatives du MOF Cuisine (6 mai 2014) : Sujets du matin et du soir.

Posté : 8 mai, 2014 @ 6:59 dans M.O.F | Pas de commentaires »

mofmdaille.jpg

La première partie des épreuves qualificatives de la 25e édition du concours d‘Un des Meilleurs ouvriers de France classe cuisine-gastronomie a eu lieu le 6 mai 2014, dans des lycées hôteliers de Paris et région parisienne (lycée Guillaume Tirel, école Ferrandi et lycée Jean Drouant à Paris, lycée René Auffray à Clichy). Les 473 candidats inscrits ont inauguré l’épreuve pratique : un test rapide, quinze minutes, destiné à prouver, au pied levé, leur capacité à réaliser parfaitement une technique de base du métier.

Les candidats du matin ont eu droit à la caille, ceux de l’après-midi au lapin. Comme pour toute nouvelle épreuve, les prétendants au titre de MOF ne pouvaient avoir de recul ni de témoignage de prédécesseurs, ce qui a suscité beaucoup de questionnement. Aussi, les membres des jurys ont briefé les candidats à l’arrivée pour les rassurer. « Le libellé de la recette doit être interprété simplement, sans chercher de complications, en respectant strictement l’esprit de son auteur, sans ajout complémentaire. Par défaut, tout ce qui n’est pas expressément demandé par l’auteur n’est pas autorisé », leur a-t-on indiqué.

Temps :

  • - quinze minutes à partir du début de l’énoncé du sujet.
  • - Trois minutes pour le rangement de la coutellerie.

cailles

La caille

  • 1 – Découper la caille à plat comme pour « griller à l’américaine ». La présenter crue sur assiette au jury.
  • 2 – Séparer les cuisses des filets, le filet mignon reste attenant au filet. Mettre de côté les parures, les ailerons et les cuisses qui ne seront pas utilisés. Sauter au beurre les filets entiers avec peau. Leur ajouter un peu d’oignon ciselé. Les dresser sur assiette. Déglacer le récipient avec un filet de cognac et jus de citron ; ajouter le fond de volaille. Beurrer légèrement. Ajouter un peu de persil ciselé. Napper les filets de caille de ce jus. Présenter l’assiette dressée au jury.
  • 3 – Tourner 2 pommes vapeur. Les présenter crues sur assiette.

rable-de-lapin

Le lapin

  • 1 – Désosser le râble de lapin comme pour farcir entier, le présenter au jury ouvert sur assiette avec l’os séparé
  • 2 – Lever les filets. Mettre de côté les filets mignons, les panoufles et les rognons qui ne seront pas utilisés. Sauter au beurre les deux filets. Leur ajouter un peu d’échalote ciselée et six belles lamelles de champignon émincé. Les dresser sur assiette. Déglacer le récipient au vin blanc. : ajouter une cuillère de fonds de volaille, beurrer légèrement. Napper les filets de lapin de ce jus. Présenter l’assiette dressée au jury.
  • 3 – Tourner deux pommes fondantes et les présenter au jury sur assiette.

En complément de l’épreuve pratique, les candidats ont passé une épreuve écrite : un questionnaire de 60 questions pour lequel soixante minutes leur étaient accordées, pas une de plus, et portant sur des sujets variés : l’hygiène et la sécurité, la culture professionnelle, la gestion de la production, les techniques culinaires et l’aptitude en langue anglaise

Pour la suite, il va falloir un peu de patience aux candidats. Les cuisiniers qui auront passé ces deux épreuves avec succès seront à nouveau évalués les 8 et 9 octobre 2014 lors de la deuxième partie des épreuves qualificatives qui se déroulera dans différents centres en régions. Cette deuxième barrière franchie, les postulants au titre de MOF accèderont à la finale qui aura lieu au lycée des Métiers de l’hôtellerie et de la gastronomie de Dardilly, près de Lyon.

veste MOF

MOF Cuisine sélection 2014.

Posté : 1 mai, 2014 @ 6:44 dans Concours, M.O.F, Potins gourmands | Pas de commentaires »

medaillecoet_penchee

La 25e édition du Concours Un des Meilleurs Ouvriers de France,  Classe Cuisine-Gastronomie débute le 6 mai prochain par une épreuve inédite et supplémentaire. Auparavant, après la qualification sur épreuve écrite, on accédait, pour les heureux élus, à la finale.

Désormais, il y a trois caps à franchir :

  • ♦ La première partie des épreuves qualificatives aura lieu le 6 mai 2014 dans des lycées hôteliers de Paris et Région parisienne (Guillaume Tirel, Ferrandi et Jean Drouant à Paris, René Auffray à Clichy). Les 473 candidats inscrits seront d’abord soumis à un test écrit d’une heure sur l’hygiène et la sécurité, la culture professionnelle, la gestion de la production, les techniques culinaires et l’aptitude en langue anglaise. Puis, ils auront droit à un test pratique d’une dizaine de minutes qui leur permettra de prouver, au pied levé, leur capacité à réaliser parfaitement une technique de base du métier.
  • ♦ Les cuisiniers qui auront passé ces deux épreuves avec succès seront à nouveau évalués les 8 et 9 octobre 2014 lors de la deuxième partie des épreuves qualificatives qui se déroulera dans différents centres en régions.
  • ♦ Cette deuxième barrière franchie, les postulants au titre de MOF accèdent à la finale. Ils auront cette fois connaissance des sujets bien à l’avance puisqu’ils devront s’entraîner longuement et avec acharnement pour décrocher le graal début 2015.

Pour cette 25ème édition, Alain Ducasse succède à Paul Bocuse en tant que président du Groupe des Métiers de la Restauration et de l’Hôtellerie et il préside également la classe 1 Cuisine-gastronomie. 

Michel Roth est le président délégué de la classe et Jacques Maximin ainsi que Christophe Quantin, en sont les vice-présidents. On peut compter sur eux pour concocter des sujets destinés à encourager l’excellence. « Le concours Un des Meilleurs Ouvriers de France est l’évocation de l’excellence de la cuisine française, souligne Alain Ducasse. Le niveau technique et l’état d’esprit des candidats est remarquable, témoignant de leur passion et de leur volonté de transmission. »
Rappelons que depuis 2001, le MOF est un diplôme d’Etat reconnu au niveau III, et qu’il permet aux lauréats de valoriser leur savoir-faire, de le développer et de l’enseigner. La transmission est bel et bien l’une des missions des MOF.

veste MOF

1ère Edition du MOF Réceptionniste en Hôtellerie.

Posté : 9 mars, 2014 @ 7:48 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Concours, M.O.F | Pas de commentaires »

medaille Mof

Après les MOF : Cuisine, Maître d’hôtel, Sommelier, Gouvernante et Barman, la Réception a à son tour son propre concours.

C’est l’AICR (Amicale Internationale des Chefs de Réception) et son président François Lenne qui est à l’origine de la création de ce concours MOF.

Michel Fernet contacté par l’AICR sera le président de la classe et président du jury.

Michel Fernet est assisté dans sa tâche par deux vice-présidents :

  • ◊ Sylvia Harrault (Hôtel Jardin de l’Odéon à Paris)
  • ◊ Laurent Cathala (professeur d’hébergement à Strasbourg)

47 candidats sont inscrits pour ce 1er MOF Réception en Hôtellerie (plus de 23 ans et au moins 2 ans d’expérience)

Trois types d’épreuves sont proposées lors de cette sélection (dernière semaine d’octobre 2014) :

  • ♦ connaissances générales et techniques
  • ♦ mise en situation (jeu de rôle)
  • ♦ entretien sur la motivation

La finale nationale se  tiendra au printemps 2015 pour une dizaine de candidats.

02521242_PVI_0001_HOME

MOF Pâtissier 2015 : Le sujet de qualification.

Posté : 28 juin, 2013 @ 7:01 dans Concours, M.O.F | Pas de commentaires »

MOF Pâtissier 2015 : Le sujet de qualification. dans Concours mof

Sujet

Thème de la pièce artistique « Terroir et Tradition française d’hier, d’aujourd’hui et de demain  » .

LES FABRICATIONS :

Pièce salée : Entièrement réalisée sur place
◊ 2 Saint Honoré salés de 6 personnes chacun, un pour la présentation et un pour la dégustation. Ces Saint Honoré doivent obligatoirement contenir du feuilletage et de la pâte à choux. Leurs Garnitures sont libres.

Viennoiserie : Entièrement réalisée sur place.

 ◊ Faire avec 2 kg de pâte levée feuilletée finie (poids contrôlé par le jury travail) – 12 croissants (6 pour la présentation et 6 pour la dégustation) – 1 création originale de deux pièces de 6 personnes à partager (1 pour la présentation et 1 pour la dégustation)

Gâteau événementiel : Entièrement réalisé sur place
◊ Un gâteau à étages pour 25 personnes reprenant la thématique du buffet, et traitant un événement au choix du candidat (minimum trois étages), supports et armatures entièrement comestibles. (Cartons uniquement autorisés sous les gâteaux)
Un gâteau de 6 personnes de même composition, même aspect et décors sera également réalisé pour la dégustation.
Le montage de ces gâteaux doit être réalisé intégralement sans aucun moule ni cercle.

Dessert à l’assiette : Entièrement réalisé sur place
◊ Un dessert à l’assiette « chaud froid, tout chocolat » de 10 cm de hauteur minimum. (Dessert et décorations inclus) Réaliser 7 assiettes pour la dégustation Vous devez apporter une assiette de dessert factice pour le buffet de présentation. Dimensions et formes des assiettes libres.

Petits gâteaux : Entièrement réalisés sur place
◊ 12 petits gâteaux à base de meringue (la meringue pourra être apportée) 6 pour la présentation et 6 pour la dégustation
◊ 12 tartelettes feuilletées 6 pour la présentation et 6 pour la dégustation.

 

MOF Chocolatier-Confiseur 2015 : Sujet de qualification.

Posté : 27 juin, 2013 @ 6:08 dans Concours, M.O.F | Pas de commentaires »

MOF Chocolatier-Confiseur 2015 : Sujet de qualification. dans Concours mofmdaille

L’épreuve qualificative de la classe Chocolatier-Confiseur se déroulera sur une période de 2 jours 1/2. La durée est fixée à 15 h de travail + 1h15 d’épreuves théoriques.

Chocolaterie

  Le candidat réalisera entièrement sur place 6 sortes de bonbons chocolat (20 pièces par sorte, soit 10 pièces en dégustation et 10 pièces en présentation) :
- un praliné amande technique libre, sur une base de 1 kg de masse minimum, cadré, détaillé, enrobé.
- palet or classique de tradition (poché), 10 non enrobés pour la dégustation, 10 enrobés pour la vitrine – une ganache infusée sur base ivoire uniquement, cadrée, détaillée, enrobée – un bonbon moulé forme demi-sphère à deux textures, dont une aux fruits
- une barre chocolatée énergétique sur base moulage, 6 pour la dégustation, 6 pour la présentation
- un bonbon gianduja dressé à la poche, enrobage partiel. La matière première gianduja peut être amenée par le candidat.
Au minimum, un bonbon de chocolat sera enrobé de chocolat au lait

Confiserie 

Le candidat réalisera entièrement sur place 6 sortes de confiserie (20 pièces par sorte, soit 10 pièces en dégustation et 10 pièces en présentation) :
- Une pâte de fruits forme libre, bi-couche, finition glacée, 1 kg de masse minimum
- Un nougat blanc dur présenté à la pièce, 50 à 100 g, 6 pour la dégustation et 6 pour la présentation.
- Une pâte d’amande pour modelage, 1 kg de masse minimum, 10 pièces taille bonbon pour la dégustation
- 6 sujets différents à partir de 400g de la pâte d’amande réalisée sur place – un fudje vanille – des berlingots, menthe chocolat, 500 g de bonbons minimum et 8 sucettes berlingot. Les sucettes ne serviront qu’à la présentation.

Le jury appréciera particulièrement les qualités techniques, gustatives, l’originalité et la créativité.

La sélection se déroulera en février 2014. La date exacte sera précisée lors de la réunion des candidats le 7 octobre 2013 à 14 h. Les convocations seront envoyées ultérieurement par le COET.

123456...9
 

saissacaubergedulacsaint-pi... | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kitchen Circus