è molto goloso

Pâtisserie – Cuisine – Passions – Voyages – Enseignement

Archive pour la catégorie 'Lieux mythiques de l’hôtellerie, la restauration.'

Lucas – Carton : Paris.

Posté : 24 août, 2010 @ 8:08 dans Lieux mythiques de l'hôtellerie, la restauration., Trois étoiles au Guide Rouge Michelin | 3 commentaires »

lucascarton.jpg

En 1732, Richard Lucas (jeune cuisinier anglais) ouvre une taverne. En 1862, Augis rachète ce restaurant « La Taverne Anglaise » (viandes froides et pudding).

En 1886 il vend le restaurant à Scaliet qui le rebaptise Lucas et confie la décoration à Louis Majorelle.

En 1925, Francis Carton rachète le Lucas et ajoute son nom à l’enseigne. Il fait parti de la première promotion des 3 étoiles en 1933 et cela pour 6 ans jusqu’en 1939.

En 1945, Alex Allegrier (gendre de Carton) prend la suite avec son épouse.

Il faudra attendre 1985 et l’arrivée de Alain Senderens pour que le Lucas Carton retrouve 3 étoiles (article à venir).

Plats de Francis Carton :

  • - Potage Germiny
  • - Gratin de champignons Lucas
  • - Sole Tante Marie
  • - Gratin de homard…..

Lucas Carton, 9 place de la Madeleine à Paris 8ème.

restaurationlucascarton.jpg

Maxim’s : Paris.

Posté : 23 août, 2010 @ 6:50 dans Lieux mythiques de l'hôtellerie, la restauration., Trois étoiles au Guide Rouge Michelin | Pas de commentaires »

home01.jpg

Maxim’s a été fondé le 7 avril 1893, 3 rue Royale à Paris, par Maxime Gaillard (un garçon de café).

Eugène Cornuché nouveau propriétaire fait appel aux artistes de l’école de Nancy pour redécorer le restaurant dans le style Art Nouveau pour l’exposition universelle de Paris.

Octave Vaudable rachète le restaurant en 1932. C’est dans les années 50, 60 et 70 que Maxim’s, sous la direction de Louis Vaudable (fils d’Octave) devient le restaurant le plus célèbre du monde. En juillet 1979, l’établissement est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques.

En 1981, François Vaudable vend Maxim’s à Pierre Cardin.

Le restaurant Maxim’s a gardé ses 3 étoiles de 1953 à 1977 (soit 25 ans de 3 étoiles). Pour 1978, François Vaudable, sachant la perte de la 3ème étoile, demanda au Guide de ne plus faire figurer Maxim’s dans le Guide.

Les 2 grands chefs ayant marqué les cuisines de Maxim’s :

  • - Louis Barthe de 1920 à 1955

  • - Alex Humbert (plus grand saucier de sa génération) à partir de 1955.

maxims.jpg

Les Deux Magots : Saint Germain des Prés à Paris.

Posté : 21 août, 2010 @ 8:35 dans Lieux mythiques de l'hôtellerie, la restauration. | Pas de commentaires »

lesdeuxmagots.jpg

Le nom « Les Deux Magots » a pour origine l’enseigne d’un magasin de nouveautés situé à cet endroit avant.

Vers 1885 le magasin a laissé sa place au café, Verlaine, Rimbaud et Mallarmé prirent l’habitude de s’y rencontrer.

Le Café des Deux Magots a toujours joué un rôle important dans la vie culturelle de Paris (le Prix des Deux Magots a été créé en 1933).

Fréquenté  par de nombreux artistes (Triolet, Gide, Giraudoux, Picasso, Léger, Prévert, Hemmigway, Sartre et de Beauvoir…), il accueillit les surréalistes bien avant les existentialistes qui firent les belles nuits des caves du quartier.

statues2magots.jpg Statues représentant les 2 Magots.

Brasserie Lipp : Saint Germain des Prés à Paris.

Posté : 20 août, 2010 @ 10:15 dans Lieux mythiques de l'hôtellerie, la restauration. | 1 commentaire »

brasserielipp.jpg

La Brasserie Lipp fut créée en 1880 par Léonard Lipp. Elle accueille au fil des ans tous les grands noms de la littérature française (Gide, Malraux, Proust, St Exupéry, Camus, Sartre…).

La Brasserie Lipp abrite encore aujourd’hui le monde politique, journalistique, littéraire et artistique.

La Brasserie Lipp est classée monument historique pour sa façade en acajou verni, son décor 1900, ses céramiques murales (de Léon Fargues) et ses plafonds peints (de Charly Garrey).

La Brasserie Lipp décerne chaque année le Prix littéraire Cazes (du nom d’un ancien propriétaire).

lipp2.jpg

Le Café de Flore : Saint Germain des Prés à Paris.

Posté : 19 août, 2010 @ 10:13 dans Lieux mythiques de l'hôtellerie, la restauration. | Pas de commentaires »

cafdeflore.jpg 

Le Café de Flore fait son apparition vers 1887, il doit son nom à une sculpture qui se dressait de l’autre côté du boulevard.

De nombreux intellectuels y avaient leurs habitudes (Apollinaire, Aragon, Sartre et De Beauvoir, Giacometti, Vian, Picasso, Prévert, Cocteau…).

Il accueille chaque année en septembre le jury du prix de Flore qui récompose un jeune auteur au talent prometteur.

petitdjeunerauflore.jpg

Le Procope : Paris.

Posté : 17 août, 2010 @ 7:34 dans Lieux mythiques de l'hôtellerie, la restauration. | Pas de commentaires »

cafprocope.jpg

C’est en 1686 que Francesco Procopio dei Coltelli (gentilhomme de Palerme) installe son débit de café à Paris.

L’excellence des boissons et des sorbets qu’il servait, le cadre, le voisinage firent que l’établissement devint très rapidement le lieu de réunions des beaux esprits. Le premier café littéraire du monde était né. 

procope1.jpg  procope2.jpg

Joseph BARATTERO : Hôtel du Midi. Lamastre en Ardèche.

Posté : 15 août, 2010 @ 7:22 dans Lieux mythiques de l'hôtellerie, la restauration., Trois étoiles au Guide Rouge Michelin | Pas de commentaires »

barattero.jpg

Joseph Barattero, se forme pendant 8 ans à Londres aux côtés d’Auguste Escoffier.

L’Hôtel du Midi (créé en 1928) à Lamastre en Ardèche, obtient 3 étoiles au Guide Michelin lors de la première promotion de 3 étoiles en 1933. Joseph Barattero garde les 3 étoiles jusqu’en 1939 (dernière édition avant la guerre), soit 7 ans.

Joseph Barattero s’éteint en 1941 à l’âge de 54 ans.

Spécialités de l’époque :

Pâté de canard, chou farci, fonds d’artichauts à la crème et morilles, pain d’écrevisses, gratin de queues d’écrevisses.

plan2.gif

1...1314151617
 

saissacaubergedulacsaint-pi... | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kitchen Circus