è molto goloso

Pâtisserie – Cuisine – Passions – Voyages – Transmission

Archive pour la catégorie 'Chefs/Restaurants'

Ma Promesse – Récit d’un pâtissier d’exception d’Angelo MUSA.

Posté : 6 décembre, 2019 @ 7:51 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Bravo à eux!, Chefs/Restaurants, Mes Amis, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Promesse Angelo Musa

Le chef pâtissier exécutif de l’hôtel Plaza Athénée à Paris, MOF 2007 et Champion du Monde de Pâtisserie 2003 Angelo Musa, se livre dans un ouvrage paru en novembre. Intitulé « Ma Promesse – Récit d’un pâtissier d’exception », ce livre dévoile l’histoire personnelle du chef et sa relation avec le métier de pâtissier, en revenant notamment sur sa carrière conjuguant, depuis toujours, l’exigence à l’excellence.  « Ma Promesse – Récit d’un pâtissier d’exception », (photographies de Laurent Fau), parut le 7 novembre 2019 aux Éditions de La Martinière.

Angelo Musa

Décès de André DAGUIN.

Posté : 5 décembre, 2019 @ 8:11 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Chefs/Restaurants, Potins gourmands | Pas de commentaires »

André Daguin

Pour beaucoup, il était surtout l’“inventeur” de l’inimitable magret de canard. André Daguin, l’ancien chef étoilé et charismatique patron des restaurateurs français dans les années 2000, est décédé mardi 3 décembre 2019 à Auch (Gers) à l’âge de 84 ans, a-t-on appris auprès de sa fille.

“Il s’est éteint aujourd’hui, paisiblement, ma mère était à ses côtés, elle lui tenait la main. Il s’est battu jusqu’au bout contre un cancer du pancréas”, a indiqué sa fille Ariane Daguin.

En 1900, son grand-père, chef de cuisine à l’Hôtel de France, à Auch, avait été remarqué par le premier Guide Michelin. En 1926, le fils du cuisinier avait acheté l’hôtel, où André est né le 20 septembre 1935. À sa sortie de l’école hôtelière, il avait repris le restaurant familial, où il avait reçu en 1960 une première étoile Michelin et, dix ans plus tard, une seconde.

Daguin MOF Honoris causa MOF Honoris causa 2019

Davy TISSOT – Lauréat du Bocuse d’Or France 2019.

Posté : 26 septembre, 2019 @ 6:58 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Bocuse d'Or, Bravo à eux!, Chefs/Restaurants, Concours, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Davy podium

A l’issue des 2 jours de concours à la Maison de la Mutualité (Paris), Davy TISSOT, obtient le droit de participer au Bocuse d’Or Europe 2020 à Tallinn (Estonie) les 1 et 2 juin 2020.

A Tallinn, les 20 candidats sélectionnés œuvreront pour obtenir une des 10 places pour la finale mondiale à Lyon les janvier 2021.

Les 8 candidats français devaient réaliser 2 préparations :

Assiette Davy Petits poivrades poêlés en cocotte, fine gelée acidulée au vinaigre Cesare Giaccone, crème légère d’artichaut Castel, râpée de noisette du Piémont, Matignon de cèpe, pomme Granny et artichaut, émulsion crémeuse d’artichaut.

  • ◊ L’assiette : L’artichaut – le végétal et le terroir, têtes d’affiche de l’épreuve assiette froide ou chaude, l’entrée cuisinée pour 8 personnes devait décliner l’artichaut, quelle(s) que soi(en)t la/les variété(s) choisie(s), de 3 façons différentes au minimum. Tous les éléments figurant dans l’assiette devaient être comestibles.

Plateau Davy Barons de lapin aux carabiñeros, lentement rôtis au four, jus aux senteurs de verveine et citron de Menton.

  • ◊ Le plateau : Le lapin – Chacun des 8 candidats du Bocuse d’Or France 2019 devaient présenter une préparation chaude pour 8 personnes dressée sur un plateau, à partir de tous les morceaux de deux lapins (à l’exception des têtes). 3 garnitures, dont une réalisée à partir des abats, accompagnaient la viande.

Podium

Le Podium du Bocuse d’Or France 2019 :

  • ♦ 1er TISSOT Davy (restaurant Saisons Institut Paul Bocuse à Ecully 69) et son commis Nicolas Grüner.

Davy et ses commis

  • ♦ 2ème MEYER Tom (restaurant Pic à Valence 26) et sa commise Anita Larderet.

Meyer

  • ♦ 3ème MASSET Romain (restaurant Régis et Jacques Marcon à Saint Bonnet le Froid 43) et son commis

Masset

Meilleur commis – Nicolas GRÜNER

70840842_2458866480816853_3373643858356207616_n

Sélection du Bocuse d’Or France 2019 – 23 et 24 septembre 2019 à Paris.

Posté : 10 juin, 2019 @ 6:37 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Bocuse d'Or, Chefs/Restaurants, Concours, Potins gourmands | Pas de commentaires »

 Capture-d’écran-2019-06-07-à-14.14.28

Pour convaincre le jury composé des plus grands chefs, les 8 candidats sélectionnés au Bocuse d’Or France 2019 devront donner le meilleur pendant les 5 heures que durent l’épreuve. Cette année, le lapin a été choisi comme produit référence de l’épreuve plateau, et pour l’épreuve à l’assiette c’est l’artichaut.

  • ♦ Thème Le lapin – Chacun des 8 candidats du Bocuse d’Or France 2019 devra présenter une préparation chaude pour 8 personnes dressée sur un plateau, à partir de tous les morceaux de deux lapins (à l’exception des têtes). 3 garnitures, dont une réalisée à partir des abats, accompagneront la viande.
  • ♦ Thème L’artichaut – le végétal et le terroir, têtes d’affiche de l’épreuve assiette Froide ou chaude, l’entrée cuisinée pour 8 personnes devra décliner l’artichaut, quelle(s) que soi(en)t la/les variété(s) choisie(s), de 3 façons différentes au minimum. Tous les éléments figurant dans l’assiette devront être comestibles.

La sélection des 8 candidats pour le Bocuse d’Or France 2019  a été réalisée par le Comité National d’Organisation. Dans la droite ligne de sa mission de dénicheur de talents, le Comité a étudié de près la soixantaine de candidatures reçues. 20 candidats ont alors été retenus dans une short list.

Les 8 chefs sélectionnés pour le Bocuse d’Or France 2019 :

  • ◊ John ARGAUD – Le Meurice – Paris (75)
  • ◊ Grégory BORKOWSKI – Grand Parc du Puy du Fou – Les Épesses (85) / 2 e participation (2017)
  • ◊ Guillaume GALY – École Lenôtre – Plaisir (78) 
  • ◊ Julien GUÉNÉE – Automobile Club de France – Paris (75) / 2 e participation (2015)
  • ◊ Gilles LEININGER – Le Jardin Secret – La Wantzenau (67)
  • ◊ Romain MASSET – Régis & Jacques Marcon – Saint-Bonnet-le-Froid (43)
  • ◊ Tom MEYER – Maison Pic – Valence (26)
  • ◊ Davy TISSOT – Saisons – Écully (69) / MOF Cuisine-gastronomie 2004

Pour participer au concours, l’heureux lauréat du Bocuse d’Or France accepte de mettre sa vie, professionnelle et personnelle, entre parenthèses pendant plus d’un an. Une période entière dédiée à un entraînement rigoureux, dont l’intensité physique et morale est comparable aux plus hautes compétitions sportives. Il faudra faire preuve d’une créativité exceptionnelle, d’un mental d’acier, d’une condition physique à toute épreuve et d’une concentration sans faille.

Le Bocuse d’Or France avant la tenue du Bocuse d’Or Europe –  La compétition européenne aura lieu en juin 2020 à Tallinn (Estonie), se sera la dernière étape menant à la finale.

8 candidats Bocuse d'Or France 2019

Etape gourmande à Sarlat-la-Canéda – Les Chevaliers de la Tour. (Dordogne).

Posté : 3 juin, 2019 @ 8:12 dans Chefs/Restaurants | Pas de commentaires »

Très sympathique déjeuner régional à Sarlat-la-Canéda dans le Périgord Noir (très belle cité). Accueil, service, repas et prix, tout était parfait.

 Repas Sarlat 1

Belle terrasse ombragée

Repas Sarlat 2

Foie gras de canard, confiture d’oignons au Montbazillac

Magret de canard IGP, sauce au miel et épices

Cabécou du Périgord (Rocamadour AOC)

Gâteau aux noix du Périgord, crème anglaise et caramel au beurre salé

Repas Sarlat 3

Bouteilles prestigieuses.

Posté : 18 avril, 2019 @ 6:20 dans Boissons, Chefs/Restaurants, Petites et grandes phrases de chefs | Pas de commentaires »

Les bouteilles les plus prestigieuses commencent à exister au moment où on les vide entre amis.

Paul BOCUSE – MOF Cuisine.

Bouteilles Bocuse

La Corbeille Fleurie à Liergues (Rhône).

Posté : 24 février, 2019 @ 9:05 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Chefs/Restaurants, Mes Amis | Pas de commentaires »

Marc Didier Grégory et Christophe

Très bon repas chez un ancien élève : Grégory PATOUX dans son restaurant La Corbeille Fleurie à Liergues dans le Beaujolais au cœur des pierres dorées.

20190219_125546 20190219_125936

Cake carotte saumon fumé maison – Velouté de champignons filet de canette croûtons

20190219_131106 20190219_131111

Poulpe de roche en vinaigrette, cake carotte/curcuma

Œuf de poule cuit mollet sur une compotée de courge épicée, fine tranche de lard fumé, écume de châtaigne

20190219_132817 20190219_132840

Paleron de veau confit, champignons et légumes fondants, consommé au goût des sous-bois

Pieds et tête désossés pressés et snackés, légumes croquants

20190219_132810

Rognon de veau sauté rosé, fine purée et légumes croquants

20190219_140456 20190219_140506

Le brownie chocolat/orange, glace yaourt

Entremet comme un tiramisu rhum/exotique, sorbet ananas

un-retour-aux-sources-pour-le-nouveau-gerant-de-la-corbeille-fleurie-1535475717

Guide Michelin France 2019 – Les 27 Trois étoiles Français 2019.

Posté : 22 janvier, 2019 @ 7:18 dans Bravo à eux!, Chefs/Restaurants, Guides Gastronomiques, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Le-Guide-Michelin-Rouge-France-hotels-et-restaurants

Le Guide Michelin a décerné lundi 21 janvier trois étoiles, récompense suprême dans le monde de la gastronomie, au Français Laurent PETIT (et sa table Le Clos des Sens, à Annecy) et à l’Argentin Mauro COLAGRECO (Mirazur, à Menton), seul étranger en activité en France à être ainsi consacré. Ils ont rejoint le club très fermé des triple étoilés, qui compte désormais 27 tables en France.

Newly awarded three-star Michelin chefs, Chef Laurent Petit and Chef Mauro Colagreco react on stage with their wives during the Michelin Guide 2019 award ceremony in Par

Le Guide Michelin France 2019 compte :

  • - 3 étoiles – 27 restaurants (2 nouveaux)
  • - 2 étoiles – 85 restaurants (5 nouveaux)
  • - 1 étoile – 520 restaurants (68 nouveaux)

Les 27 Trois étoiles Français 2019 :

  •  ♦ Restaurant Paul Bocuse à Collonges au Mont d’Or (69) -  Christophe MULLER (MOF 2000), Gilles REINHARDT (MOF 2004) et Olivier COUVIN (MOF 2015), soit 55ème année de 3 étoiles.

L'auberge-du-pont-de-collonges

  • ♦ Maison Troisgros à Roanne (42) – Michel TROISGROS et César Troigros (Jean (MOF 1965 et Pierre Troisgros), soit 52ème année de 3 étoiles.

maison-troisgros

  • ♦ Restaurant Les Prés d’Eugénie à Eugénie-les-Bains (40) – Michel GUERARD (MOF Pâtissier 1958), soit 43ème année de 3 étoiles.

pres-eugenie-les-bains

  • ♦ Restaurant Georges Blanc à Vonnas (01) - Georges BLANC, soit 39ème année de 3 étoiles.

Georges-Blanc

  • ♦ Restaurant l’Ambroisie à Paris (75) - Bernard PACAUD, soit 32ème année de 3 étoiles.

restaurantlambroisie.jpg

  • ♦ Restaurant Le Louis XV (Hôtel de Paris) à Monaco – Alain DUCASSE, Franck CERUTTI et Dominique LORY, soit 27ème année de 3 étoiles.

le-louis-xv-alain-ducasse

  • ♦ Restaurant Pierre Gagnaire à Paris (75) - Pierre GAGNAIRE et Michel NAVE (MOF 2004), soit 25ème année de 3 étoiles.

pierre-gagnaire-paris

  • ♦ Restaurant l’Arpège à Paris (75) – Alain PASSARD, soit 24ème année de 3 étoiles.

Arpège paris

  • ♦ Restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée à Paris (75) - Alain DUCASSE, Romain MEDER, soit 21ème année de 3 étoiles.

Plaza_Athénée_Paris_8e

  • ♦ Restaurant Guy Savoy à Paris (75) – Guy SAVOY, soit 18ème année de 3 étoiles.

guy_savoy-la_monnaie_de_paris

  • ♦ Restaurant Marcon à Saint-Bonnet-le-Froid (43) – Jacques et Régis MARCON, soit 15ème année de 3 étoiles.

Marcon Saint Bonnet

  •  ♦ Restaurant Le Pré Catelan à Paris (75) – Frédéric ANTON (MOF 2000), soit 13ème année de 3étoiles.

le-pre-catelan

  • ♦ Maison Pic à Valence (26) - Anne-Sophie PIC,soit 13ème année de 3 étoiles.

façade-pic

  • ♦ Restaurant Le Petit Nice à Marseille (13) – Gérald PASSEDAT,soit 12ème année de 3 étoiles.

Petit Nice

  • ♦ Restaurant Épicure Le Bristol à Paris (75) – Éric FRÉCHON (MOF 1993) et Franck LEROY (MOF 2000), soit 11ème année de 3 étoiles.

le-bristol-paris-le-jardin-francais

  • ♦ Restaurant LAMELOISE à Chagny (71) – Éric PRAS (MOF 2004), soit 10ème année de 3 étoiles.

Lameloise restaurant

  • ♦ Auberge du Vieux Puy à Fontjoncouse (11) – Gilles GOUJON (MOF 1996), soit 10ème année de 3 étoiles.

auberge-du-vieux-puits-fontjoncouse

  •  ♦ Restaurant Les Flocons de Sel à Megève (74) – Emmanuel RENAUT (MOF 2004), soit 7ème année de 3 étoiles.

Flocons de sel

  • ♦ Restaurant La Vague d’Or à Saint-Tropez (83) – Arnaud DONCKELE, soit 6ème année de 3 étoiles.

Vague d'or

  • ♦ Restaurant L’Assiette Champenoise à Tinqueux (51) – Arnaud LALLEMENT, soit 6ème année de 3 étoiles.

L'Assiette-champenoise-d-arnaud-lallement

  • ♦ Pavillon Ledoyen à Paris (75) – Yannick ALLENO, soit 5ème année de 3 étoiles.

Ledoyen Paris

  • ♦ Restaurant La Bouitte à Saint-Martin-de-Belleville (73) – René et Maxime MEILLEUR, soit 5ème année de 3 étoiles.

La Bouitte

  • ♦ Restaurant Le Cinq Hôtel Georges V à Paris (75) – Christian LE SQUER, soit 4ème année de 3 étoiles.

Georges 5

  • ♦ Restaurant Le 1947 Hôtel Le Cheval Blanc à Courchevel (73) – Yannick ALLENO, soit 3ème année de 3 étoiles

Cheval blanc

  • ♦ Restaurant Christophe Bacquié Hôtel du Castellet à Castellet (83),- Christophe BACQUIE (MOF 2004), soit 2ème année de 3 étoiles.

Hotel-du-Castellet-04

  • ♦ Restaurant Le Clos des Sens à Annecy (74) – Laurent PETIT, première année de 3 étoiles.

Clos des sens

  • ♦ Restaurant Le Mirazur à Menton (06) – Mauro COLAGRECO, première année de 3 étoiles.

Mirazur

Championnat du Monde de Pâté croûte – Daniel GOBET champion 2018 à Tain l’Hermitage (26).

Posté : 6 décembre, 2018 @ 7:52 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Bravo à eux!, Chefs/Restaurants, Concours | Pas de commentaires »

Championnat-du-Monde-du-Pâté-Croute-604x186

Lundi 3 décembre avait lieu la finale du championnat du monde de pâté croûte, à Tain-l’Hermitage. Le vainqueur est Aindinois : il s’agit de Daniel Gobet, traiteur à Divonne-les-Bains. Il a été sacré « champion du monde de pâté-croûte ». 13 candidats étaient en lice à l’occasion de ce dixième mondial.

Gobet Daniel

Parmi la douzaine de pâté-croûte en compétition, c’est celui de Daniel Gobet qui a séduit le jury de professionnels. Il s’agit d’un pâté de volaille de Bresse et de canette de barbarie, au foie gras des landes, cèpes, ris de veau et gelée. Pour sa troisième participation à la compétition, Daniel Gobet a décroché la timbale.

  • - 1er – Daniel GOBET (So Good Traiteur à Divonne-les-Bains)

Gobet Daniel

  • - 2ème – Keiichi TOKITA (Shinagawa Hôtel Tokyo)

Tokita Keiichi

  • - 3ème – Olivier Horville (Maison Verot à Paris)

Horville Olivier

52ème Prix Culinaire Taittinger 2018 – Kenichiro SEKIYA lauréat.

Posté : 28 novembre, 2018 @ 7:15 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Bravo à eux!, Chefs/Restaurants, Concours | Pas de commentaires »

Prix Taittinger 2018

Le lundi 19 novembre 2018, s’est déroulée la 52ème édition de la finale internationale du concours Le Taittinger au restaurant d’application « Le Premier » de FERRANDI Paris, sous la présidence de Jean Paul Bostoen MOF 2011, Taittinger 2004 exerçant à l’Auberge l’Ill à l’Illhaeusern, 3 étoiles Michelin.
Ce concours a pour objectif de défendre et promouvoir les principes de la grande cuisine classique française à l’internationale.

Six candidats, venus du monde entier, ont dû présenter un premier plat en interprétation libre autour de l’œuf et un second sur le thème imposé du turban de sole accompagné d’une garniture d’artichaut.

Pour la deuxième fois dans l’histoire du prix, c’est un candidat japonais qui est vainqueur. Kenichiro Sekiya, chef de cuisine de l’Atelier Robuchon à Tokyo, remporte la 52e édition du Prix culinaire international « Le Taittinger ».

Le jeune homme, qui a été pendant longtemps le disciple du grand chef mondialement reconnu, est partagé entre la joie d’être ainsi récompensé et l’émotion de pouvoir célébrer la mémoire de son maître, lui-même lauréat de ce prix en 1970.

Sekiya

Palmarès 2018 :

  • - 1er – Kenichiro SEKIYA – (Japon) L’Atelier Joël Robuchon à Tokyo
  • - 2ème – Anthony MAILLET (Suisse) Le Floris à Genève
  • - 3ème – Tom SCADE (Angleterre) Le Ritz à Londres

Autres finalistes : Vivien ROULEAUD (France), Simon DENIS (Belgique), Sander Van ZANTVLIET (Pays-Bas).

Taittinger 2017

12345...22
 

saissacaubergedulacsaint-pi... | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kitchen Circus