è molto goloso

Pâtisserie – Cuisine – Passions – Voyages – Transmission

Archive pour la catégorie ''

En Suisse, il est désormais interdit de cuire un homard sans l’avoir assommé.

Posté : 12 janvier, 2018 @ 7:25 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Homard1

Une ordonnance du gouvernement helvétique interdit à partir de ce mercredi de cuire des homards vivants sans les avoir assommés au préalable.

La Suisse légifère sur la protection des animaux : ce mercredi, le gouvernement helvétique a émis une ordonnance fixant plusieurs mesures destinées à limiter la souffrance animale, en vigueur à compter du 1er mars 2018.

Étourdissement électrique:

Parmi ces mesures, l’une des plus étonnantes est celle qui interdit désormais de plonger un homard dans l’eau bouillante avant de l’avoir assommé. Pour cuire un homard (ou n’importe quel décapode marcheur, comme un tourteau ou un araignée de mer), les Suisses devront désormais, au préalable, les assommer par choc électrique ou destruction mécanique du cerveau.

Ces animaux ne pourront plus, non plus, être transportés dans de l’eau glacée ou de la glace : ils devront être détenus dans leur milieu naturel.

Homard2

Prix littéraires gourmands Eugénie Brazier 2017.

Posté : 1 janvier, 2018 @ 9:29 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Auteurs de romans policiers et autres, Bravo à eux!, Informations utiles, Potins gourmands | Pas de commentaires »

eugniebrazier.bmp

L’Association  » Les Amis d’Eugénie Brazier  » a révélé les lauréats de ses Prix Littéraires gourmands (2017). Imaginé en 2007 par Jacotte Brazier ces récompenses mettent à l’honneur des ouvrages de cuisine centrés sur les femmes ou écrits par des femmes.

brazier.jpg

Le Palmarès 2017 :

Grand Prix Eugénie Brazier

  • ◊ Les recettes d’une connasse de Fiona Schmidt (Hachette cuisine)

Les recettes d'une connasse

Prix de l’Iconographie et de l’Image

  • ◊ Manger Libanais de Ayla Hibri et Zeina Abirache (Marabout)

Manger-libanais

Prix de la Francophonie et d’Ailleurs

  • ◊ Kalamata de Julia Sammut (Keribus)

Kalamata

Prix du Comité de lecture

  • ◊ Femmes d’ici, cuisines d’ailleurs d’Alexis Jenni (Albin Michel)

Femmes d'ici cuisines d'ailleurs

Coup de cœur du Jury

  • ◊ La Table Palestinienne de Reem Kassis (Phaidon)

La table palestinienne

Décès de Gualtiero MARCHESI – premier chef italien 3 étoiles Michelin.

Posté : 27 décembre, 2017 @ 10:56 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Chefs/Restaurants, Potins gourmands | Pas de commentaires »

gualtiero_marchesi

Il fut le premier trois étoiles d’Italie. Le grand chef italien Gualtiero Marchesi, considéré comme le fondateur de la nouvelle cuisine dans la péninsule, est décédé mardi 26 décembre 2017 à 87 ans à Milan, sa ville natale. Gualtiero Marchesi gérait notamment le restaurant « Marchesino », situé sur la prestigieuse place de la Scala en plein coeur de Milan.

Risotto Marchesi

Gualterio Marchesi était né le 19 mars 1930 à Milan. Après avoir suivi une formation en Italie, en Suisse et en France, il avait ouvert en 1977 un restaurant à Milan qui était devenu en 1985 le premier établissement italien à obtenir trois étoiles au Guide Michelin.

 Marchesi Gualtiero

Les Escapades de Petitrenaud – Naples (Italie).

Posté : 24 décembre, 2017 @ 9:26 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Télévision | Pas de commentaires »

Escapades de petitrenaud

dimanche 24 décembre 2017

à 12h00 sur France5

A l’occasion de Noël, Carinne Teyssandier met le cap sur Naples où elle découvre, en compagnie de Bruno Guatieri, la fabrication de la mozzarella di bufala et des pâtes artisanales. Elle se promène avec Don Antonio dans la ville et ses rues si particulières, notamment la rue des santons, et la célébrissime baie de Naples.

Pour fêter le réveillon de Noël avec sa famille, Don Antonio invite Carinne dans son palais napolitain. Au menu, les mets les plus emblématiques des fêtes de Noël sont sur la table : pâtes aux truffes, linguine alle vongole, raviolis aux aubergines, casatina, mostacciolo, rococo, sans oublier le baba et la pastiera.

france51.png

Championnat du Monde de Pâté-Croûte – Chikara YOSHITOMI lauréat 2017.

Posté : 6 décembre, 2017 @ 7:42 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Bravo à eux!, Concours, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Pâté croûte

Ce lundi 4 décembre s’est déroulé le championnat du mon de pâté-croûte, à Tain-L’Hermitage. Douze finalistes se sont affrontés en fin d’après-midi devant un jury composé de chefs, étoilés ou non, de Meilleurs Ouvriers de France et de précédents champions. Au terme d’une soirée animée, les résultats ont été annoncés: Chikara YOSHITOMI l’emporte. Il travaille à L’Ambroisie de Bernard Pacaud, 3 étoiles Michelin, à Paris.

chapionnat-du-monde-pate-en-croute-2017

Chikara Yoshitomi est né au Japon et travaille depuis plusieurs années en France. Il a notamment évolué dans les cuisines du Taillevent et de la Maison Rostang, toujours à Paris, avant de rejoindre L’Ambroisie. Il a remporté le titre de champion 2017 grâce à un pâté-croûte de canard Colvert aux baies de genièvre.

Podium

Le Palmares 2017 :

  • ♦ 1er – Chikara YOSHITOMI (restaurant l’Ambroise 3 étoiles à Paris) – Le Pâté-croûte canard colvert aux baies de genièvre.

Premier Pâte croûte 2017

  • ♦ 2ème – Yoshiaki SAKAGUCHI (restaurant Le Boudoir à Paris) – Pâté de veau  » de la tête aux pieds  » et foie gras de canard.

Deuxième Pâté croûte 2017

  • ♦ 3ème  – Aurélien VIDAL (restaurant Vidal à Saint-Julien Chapteuil) – Retour de Tuaille.

Troisième Pâté croûte 2017

  • ♦ 4ème – Emmanuel SOULIERE (casino Sands Cotai Central à Macao Chine) – Casse noisette.

Soulière

  • ♦ 4ème  – Guillaume GINTHER (restaurant Coq Rico à New York Etats-Unis) – Le Marbré.

Ginther

  • ♦ 4ème – Margaux MOISIERE (L’Ô des Vignes à Fuissé) – Pâté-croûte pigeon et caille au foie gras et cèpe.

Moisière

  • ♦ 4ème – Laetitia ROUABAH (restaurant Benoit à New York Etats-Unis) – Pâté-croûte Lucien Tendret.

Rouabah

  • ♦ 4ème – David LE QUELLEC (Le Moulin Rouge à Paris) – Pâté-croûte Richelieu en affût camouflage.

Le quellec

  • ♦ 4ème – Jérémy PELOSSIER (Maison Pignol à Lyon) – Le Temps d’un pâté-croûte.

Pelossier

  • ♦ Prix de la Confrérie : Osamu TSUKAMOTO (Cerulean Tower Tokyo Hôtel) – Mosaïque de pâté-croûte à ma façon.

Tsukamoto

  • ♦ Prix du jeune espoir : Olivier CANAL (Bouchon La Meunière à Lyon) – Pâté-croûte de volailles de la Dombes foie gras et cœur de canard.

Canal

  • ♦ Prix de l’Élégance : Olivier HORVILLE (Charcuterie Gilles Verot à Paris) – Pâté-croûtedes Belles Volailles de France.

Horville

51ème Prix Culinaire International  » Le Taittinger  » Tom MEYER lauréat.

Posté : 28 novembre, 2017 @ 8:32 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Bravo à eux!, Chefs/Restaurants, Concours, Informations utiles, Potins gourmands | Pas de commentaires »

prix_taittinger_20171_51672

Le lundi 20 novembre 2017, s’est déroulé le Prix Culinaire International Taittinger à l’Ecole Ferrandi de Paris. Les 8 finalistes avaient 6h30 pour réaliser les 2 recettes du thème 2017.

Pour la cinquième année consécutive le Prix Culinaire est porté par Emmanuel RENAUT qui, depuis 2013, préside le jury d’une main de maître.

Le Jury de cuisine regroupait quatre chefs :

Bernard Leprince, Christian Née, « La Pyramide » 2 étoiles Michelin, Amandine Chaignot du « Rosewood Hotel London » et Lars Van Galen « Larnsnik » 1 étoile Michelin Pays-Bas.

Le Jury de dégustation réunissait quant à lui :

Marcel Ravin du « Monte Carlo Bay » 1 étoile Michelin, Michel Roth, du « Président Wilson » Genève, 1 étoile Michelin, Pierre Résimont de « l’Eau Vive » Belgique, 2 étoiles Michelin, Stéphane Decotterd, du «Pont de Brent » Suisse, 2 étoiles Michelin, Michel Roux, «Le Gavroche » Londres, 2 étoiles Michelin, Hiroshi Horita, du «Mange Tout » Tokyo, 1 étoile Michelin et Sonja Frushammer , 1 étoile Michelin. Sans oublier les chefs invités, Stéphanie Le Quellec, « Le Prince de Galles » Paris, 1étoile Michelin, Christophe Bacquié, de « Monte Cristo » Le Castelet, 2 étoiles Michelin, Ulf Wagner, « Sjomagasinet » Göteborg Sweden, 1 étoile Michelin, Jonathan Zandbergen et Christophe Raoux, The Peninsula Paris.

Le thème du concours :

  • ◊ Gibier à poils accompagné d’une sauce ou d’un jus dans une saucière et de trois garnitures : une garniture à base de pommes de terre, une garniture à base de potimarron et châtaignes et une garniture libre ». La veille, lors d’un tirage au sort effectué dans les règles de l’art sous contrôle d’un huissier, le Cerf a été désigné. Les candidats qui ne disposent que de quelques heures pour adapter leur recette ont également dû travailler sur la recette imposée suivante :
  • ◊ Interprétation de tartelettes aux coings et figues présentées sur assiettes décorées.

Le Podium 2017 :

  • - 1er – Tom MEYER (France) Hôtel de Ville à Crissier en Suisse.
  • - 2ème – Tomoaki SAKATA (Japon) Hôtel Intercontinental Tokyo Bay.
  • - 3ème – Romain MASSET (France) restaurant Régis et Jacques Marcon à Saint-Bonnet-le-Froid.

Les cinq autres finaliste :

  • - Yohan GERARD
  • - Yohei HOSAKA
  • - Tom SCADE
  • - Sander VAN ZANTVLIET
  • - Matthias WALTER

Taittinger 2017

Décès de l’écrivain Jean ANGLADE.

Posté : 23 novembre, 2017 @ 7:03 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Auteurs de romans policiers et autres, Auvergne, Informations utiles | Pas de commentaires »

Jean Anglade

L’écrivain auvergnat Jean Anglade, auteur d’une œuvre littéraire monumentale, s’est éteint mercredi à Clermont-Ferrand à 102 ans.
Né en 1915 à Thiers (Puy-de-Dôme) dans un milieu modeste, Jean Anglade est d’abord maître d’école avant de devenir professeur.
Sa région natale inspira toute son œuvre, dont la saga couvrant un siècle de la vie des couteliers de Thiers: « Les ventres Jaunes » (1979), « La Bonne Rosée » (1980) et « La permission de mai » (1981).

Les Ventres jaunes

Julien ALVAREZ nouveau chef pâtissier du Bristolà Paris.

Posté : 12 novembre, 2017 @ 9:31 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Bravo à eux!, Chefs/Restaurants, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Julien Alvarez

Julien ALVAREZ se faisait assez discret sur la scène culinaire. C’était sans doute pour mieux revenir puisque ce jeudi 9 novembre, Le Bristol Paris a officialisé l’arrivée du chef pâtissier parmi ses rangs.

Champion du monde de pâtisserie en 2011 et meilleur espoir pâtissier en 2014, Julien Alvarez prendra le poste de chef pâtissier dans le prestigieux établissement cinq étoiles parisien à partir de janvier 2018.

Il succède à Laurent Jeannin, disparu début juillet dernier à l’âge de 49 ans. Au même titre que le chef de cuisine triplement étoilé Éric Frechon (MOF), le chef pâtissier défunt avait imposé le Bristol comme l’un des hauts-lieux du sucré dans la capitale.

Ce ne sera pas la première fois que Julien Alvarez officiera dans le luxe d’un palace. Le jeune chef de 31 ans a fait ses débuts au Peninsula Paris, où il avait d’ailleurs participé à l’ouverture du palace de l’avenue Kléber. Il s’était ensuite essayé à la pâtisserie de boutique, au Café Pouchkine toujours à Paris.

l_1413_julien-alvarez-patissier-cafe-pouchkine

Qui sommes nous ? – Régis Marcon : cuisine et descendances.

Posté : 6 novembre, 2017 @ 8:07 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Auvergne, Chefs/Restaurants, Télévision | Pas de commentaires »

Marcon R

lundi 6 novembre 2017

à 23h45 (environ) sur France3 Rhône-Alpes-Auvergne

Portrait de Régis Marcon, chef triplement étoilés du Guide Michelin, grand spécialiste des champignons, installé à Saint-Bonnet-Le-Froid en Haute-Loire.

Régis Marcon n’a jamais rêvé d’être un grand chef étoilé. Il a suffi d’un déclic pour lancer l’enfant de Saint-Bonnet-Le-Froid dans la gastronomie ; la rencontre d’un professeur qui lui a transmis cette passion.
Aujourd’hui, Régis Marcon s’attèle à prolonger cette transmission auprès de son fils, ses cuisiniers et ses proches.
Dans son village comme à travers le monde. Avec son coeur et sa philosophie.

Il est devenu une école à lui tout seul.

200pxlogofrance3rhonealpesauvrgne.jpg

2ème Championnat du Monde de Lièvre à la Royale (2017).

Posté : 1 novembre, 2017 @ 7:13 dans A voir, à savoir, à  visiter, à  lire, à  goûter, à d, Concours, Potins gourmands | Pas de commentaires »

Lièvre royale 2017

Le samedi 28 octobre 2017 s’est tenu à Romorantin-La,thenay (Sologne) la deuxième édition du Championnat du Monde de Lièvre à la royale.

C’est Ludovic NARDOZZA (Domaine de Clairfontaine à Chonas-l’Amballan) qui succède à David BIZET le lauréat 2016.

Ludovic Nardozza

123456...47
 

saissacaubergedulacsaint-pi... | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kitchen Circus